100 000 arbres et des îlots de nature pour notre quotidien

Tou·te·s les Parisien·ne·s ont envie de plus de nature près de chez eux. Nous manquons d’arbres et nous étouffons dans une ville grise et polluée. Pour une meilleure qualité de vie mais surtout pour notre santé, verdir la ville pour notre quotidien est primordial.

Pour la santé de nos enfants, nous transformerons les écoles polluées en îlots de nature

300 établissements scolaires (crèches, écoles maternelles, écoles primaires, collèges et lycées) sont particulièrement touchés par la pollution. Selon l’étude menée par l’association Respire, les taux de pollution dépassent de beaucoup les seuils fixés par l’OMS.

Nous fermerons donc les rues adjacentes à la circulation pour rendre les abords des écoles aux enfants et à leurs parents. Nous en profiterons pour les végétaliser, pour qu’à côté de chaque établissement scolaire, les petit·e·s Parisien·ne·s puissent profiter de nature dans la ville.

Nous ferons au minimum une grande zone piétonne et végétalisée par arrondissement pour remettre de la nature au plus proche de chaque Parisien·ne

Nous repenserons l’espace public pour qu’il soit agréable : avec des bancs qui permettent d’en profiter, des fontaines à eau pour se désaltérer, suffisamment d’espace pour laisser nos enfants jouer, et évidemment laisser à la nature la place de se développer.

Nous planterons au moins 100 000 arbres supplémentaires dans Paris

Car lors des périodes de fortes chaleurs, l’ombre est indispensable pour nous protéger du soleil et trouver un peu de fraîcheur. La différence de température entre la rue végétalisée et celle qui ne l’est pas peut aller jusqu’à 8°C !

En cas de fortes pluies, les arbres sont aussi nos meilleurs amis : un arbre adulte peut absorber jusqu’à 200 litres d’eau par jour. Sans compter qu’il capte 300 kg de CO2 par an.

Et malgré les annonces proclamant que Paris est “championne du climat”, elle arrive seulement en 22ème position du classement du nombre des villes les plus arborées, avec seulement 1 arbre pour 11 habitant·e·s et 8,8% de surface naturelle. Nous sommes bien loin derrière Francfort (21,5%), Genève (21,4%), Turin (16,2%) et Londres (12,7%).

Aenean vel, nec Aliquam luctus libero eleifend ut justo mattis ultricies velit,