Assurons la paisibilité du 15ème

La vision de la sécurité de la municipalité sortante du 15ème s’appuie davantage sur l’idéologie et la communication que sur des solutions de fond. Pourtant, des solutions innovantes et souvent peu coûteuses existent et sont appliquées dans de nombreuses villes européennes. Nous croyons que ce qui fonctionne ailleurs doit servir de base aux actions mises en œuvre dans le 15ème. Évaluons les dispositifs existants pour un plan tranquillité publique objectif et efficace

Renforcer la présence humaine 

Un renforcement de la présence humaine dans l’arrondissement aura un effet dissuasif à la fois sur les incivilités et un rôle de médiation pour éviter tout acte de harcèlement ou de violence. 

Nos propositions : 

  • Créer une Brigade de la Sécurité et de la Tranquillité Publique (BSTP
  • Doubler le nombre d’éducateurs spécialisés et de correspondants de nuit
  • Mettre en place des « commissariats pop-up » à l’instar de Rotterdam : des agents de médiation en lien avec les forces de police se rendront directement et régulièrement dans les quartiers pour échanger avec les habitants 
  • Réunir plus régulièrement les acteurs clés de la sécurité par quartier (mairie, police, justice, éducation nationale…) pour faciliter les échanges d’informations et travailler conjointement à la tranquillité publique
  • Renforcer l’accès au droit pour tous les habitants de l’arrondissement.

Veiller les uns sur les autres 

Rien de tel que l’entraide et la bienveillance de toutes et tous pour assurer la tranquillité des habitants du 15ème. 

Nos propositions : 

  • Mettre en place des espaces de bienveillance : un réseau de bars, cafés et commerces ouverts tard le soir et formés à l’accueil des gens menacés et/ou victimes 
  • Instaurer des navettes de bus avec arrêt à la demande 
  • Renforcer l’hébergement pour les victimes de violences y compris la nuit et le week-end en lien étroit avec des associations

Réinvestir l’espace public pour le pacifier 

L’espace public doit appartenir à chacun des habitants du 15ème. Ils doivent se sentir sereins de s’y déplacer et d’y partager des moments de vie. Réapproprions-nous notre espace public !

Nos propositions : 

  • Encourager les soirées festives et familiales dans les quartiers, pour que chacun se sente serein dans l’espace public même en soirée. Par exemple, l’association Médiation nomade improvise une terrasse de café avec un camping-car en pied d’immeubles pour retisser des liens et provoquer des rencontres
  • Permettre à la vie associative de mettre en œuvre des animations occupant l’espace public pour y créer des espaces de partage et de vivre-ensemble

Aménager l’espace public pour en faire une zone de tranquillité 

Faire de chaque espace un lieu partagé, avec des usages pour chacun des habitants, assurera plus de tranquillité. C’est pour cela qu’il faut réaménager les zones d’insécurité du 15ème. 

Nos propositions :

  • Améliorer l’éclairage public notamment à Balard, au niveau du pont rue de la Procession, tunnel de la Porte de Sèvres, etc.
  • Aménager l’espace public avec des jeux pour enfants, des bancs, des kiosques associatifs, des jardins partagés, pour qu’il redevienne la propriété des habitants. A Montreuil, un tel réaménagement de la Place de la République a permis une baisse des incivilités et un éloignement des trafics. Nous voulons notamment réaménager : la place Falguière, l’angle rue de la Procession/Rue Pitard, l’espace sous la station de métro Sèvres-Lecourbe, les quartiers Périchaux et Frères Voisin 
  • Réduire ou aménager les zones cachées (type petits renfoncements ou parking permettant toute sorte de trafic)
libero luctus ut mattis libero. accumsan felis Aliquam