En finir avec la publicité dans la ville

Nous cesserons d’utiliser la ville comme support publicitaire 

Remettre de la gratuité dans la ville et lutter efficacement pour le climat, c’est s’opposer au dogme de la consommation marchande. 

Lorsqu’on se promène aujourd’hui, impossible de faire autrement que de croiser des panneaux publicitaires sur les trottoirs, des bâches immenses recouvrant des façades d’immeubles en rénovation, des actions de rues vantant les mérites de tels ou tels produits, de telles ou telles grandes marques, parfois même des équipements publics sponsorisés par des multinationales (dont la publicité est assurée par les réseaux sociaux de la ville !), sans oublier toutes les publicités sauvages recouvrant les murs. 

Paris est devenue un support publicitaire gigantesque, polluée par de multiples appels à la consommation ! Car plus il y a de pub, plus nous sommes poussé·e·s à la consommation. 

La ville que nous voulons, c’est celle qui nous permet de nous extraire de la société marchande partout, tout le temps, pour retrouver notre liberté d’agir, de penser, d’imaginer, de consommer aussi – ou non. 

Nous sortirons la publicité de l’espace public à Paris en remplaçant les panneaux publicitaires par des arbres lorsque cela est possible ou par de l’affichage associatif, si peu visible aujourd’hui. 

Nous interdirons les bâches publicitaires géantes sur les immeubles, tout comme nous lutterons réellement contre l’affichage sauvage commercial qui pollue nos rues et nos vies. 

libero. libero vel, tempus dolor. mattis ante. Praesent risus sem,