Faisons du 15e un arrondissement démocrate !

Nous considérons qu’il n’y a pas de virage écologiste sans transition démocratique, sociale et citoyenne.

Nous voulons lutter contre la méfiance envers les politiques et prendre une part plus grande à notre destin commun, reprendre notre capacité à agir et à décider, recréer des communautés pour s’entraider et gérer nos quartiers. Un 15e à la démocratie vivante passe par une cohésion et une solidarité au quotidien comme par des outils innovants, tels que des assemblées citoyennes, un budget vraiment participatif ou encore un référendum d’initiative citoyenne local.

Nos propositions :

  • Créer deux nouveaux outils de participation citoyenne :

1) Les assemblées citoyennes, tirées au sort parmi la population locale et indemnisées, pour suivre la réalisation du Plan Climat et définir les projets structurants pour le quartier  

2) Le Référendum local d’initiative citoyenne dont les modalités seront définies de façon concertée. 

  • Renforcer le pouvoir d’agir des habitants en instaurant un débat d’orientation budgétaire quartier par quartier ; en organisant des chantiers participatifs ; en améliorant le budget participatif à travers la possibilité d’y ajouter des dépenses de fonctionnement et en y impliquant les porteurs de projet dans la mise en œuvre concrète de leur propositions une fois votées ; en dotant les conseils de quartier de moyens dignes de leur mission (pouvoir, budget, accompagnement) ; en revoyant le règlement intérieur du conseil d’arrondissement pour y améliorer le dialogue élus-citoyens.
  • Entretenir un dialogue transparent entre élus, agents de la Ville et citoyens, à travers des outils de communication comme une plateforme en ligne, des données cartographiques numériques ouvertes et de qualité (open data), un journal municipal co-rédigé avec les citoyens et les associations, une maison des projets pour suivre chaque projet de l’arrondissement en temps réel. Les outils de démocratie locale seront soutenus par une plateforme numérique permettant la participation aux débats et aux prises de décision à distance. Dans un double objectif de formation citoyenne et de lutte contre l’exclusion numérique, des médiateurs municipaux seront missionnés pour accompagner le fonctionnement de cette plateforme.
  • Souscrire aux propositions de l’association anticor pour une mairie exemplaire : un Maire dédié à sa tâche ; aucun cumul de mandat des élus ; des outils indiquant la présence des élus aux conseils d’arrondissement ; une déclaration des conflits d’intérêt avant chaque conseil d’arrondissement en lien avec les sujets qui y seront débattus ; la publication des délibérations à l’ordre du jour du conseil d’arrondissement ; l’interdiction faite à tout élu et agent d’accepter des cadeaux ; la garantie du droit d’expression des élus minoritaires (via internet et le journal municipal).
  • Faire vivre le tissu associatif en préservant les emplois des associations ; en leur allouant des subventions sur plusieurs années (contrats d’objectifs pluri-annuels) ; en développant des locaux associatifs et des salles polyvalentes ; en donnant aux associations l’accès aux écoles ; en favorisant leur participation aux décisions publiques via les Comités d’Initiative et de Consultation d’arrondissement thématiques, en lien avec les assemblées citoyennes. 
libero tempus quis, leo. dolor. ultricies Curabitur Phasellus risus. Praesent eleifend in