Mieux profiter de nos parcs et jardins

Des parcs et jardins qui répondent mieux à nos besoins

Il existe 500 espaces verts à Paris répartis sur 2 300 hectares. Ces espaces sont des lieux de détente où il fait bon se balader quand le soleil le permet, se retrouver entre ami·e·s pour discuter, faire du sport ou venir s’installer pour manger à sa pause déjeuner.

Sous l’impulsion des écologistes, quelques grands parcs sont déjà ouverts la nuit en été. Afin de trouver des espaces frais plus tard le soir ou plus tôt le matin quand il commence à faire chaud, nous élargirons les horaires d’ouvertures de nos parcs et jardins en fonction des saisons, des variations de température et des besoins propres à chaque quartier, en concertation avec les mairies d’arrondissement, conseils de quartier et associations d’usager·e·s.

Mais ces espaces peuvent être source de nuisance pour les habitant·e·s à titre d’exemple, 85% des incivilités et agressions recensées dans le 11ème arrondissement ont lieu dans les parcs et jardins. Sans compter les différents conflits d’usage : jeux de ballons, promeneur·se·s, et personnes cherchant le calme et le repos.

Pour faire face à ce problème, nous recruterons 100 nouveaux gardien·e·s de parcs, spécifiquement formé·e·s à la gestion des violences et des incivilités. Ils viendront renforcer les 436 agent·e·s qui sont engagé·e·s pour surveiller et assurer la sécurité des espaces verts.

Nous créerons une promenade de découverte de la biodiversité sur la Petite Ceinture

La Petite Ceinture est une ancienne ligne de chemin de fer à double voie qui permettait aux trains de marchandises de faire le tour de Paris, à l’intérieur des boulevards des Maréchaux. Ses 32 km ont été construits entre 1852 à 1869. Elle a fermé en 1993 avec l’essor des bus et du métro.

La fin de son usage humain de la petite ceinture a permis à la nature de se réimplanter. La grande tranquillité des lieux à favorisé une croissance très rapide de la végétation. La faune, amatrice d’espaces en friche, a rapidement reconquis les lieux. Aujourd’hui, ce sont près de 600 espèces qui peuvent être observées sur la Petite Ceinture : 254 plantes, 34 oiseaux, 8 mammifères, 2 reptiles, 32 mollusques et 231 insectes.

Depuis 2007, sous l’impulsion des écologistes « des sentiers nature » ont été ouverts dans les 12e et 16e arrondissements, ainsi qu’une promenade plantée dans le 15e arrondissement. Des jardins partagés se sont également créés dans les 14e et 18e arrondissements, cultivés par les habitant·e·s et les écoles des quartiers. Un parcours écologique de 1,5 km a vu le jour entre Porte d’Auteuil et la Muette.

C’est le meilleur endroit de Paris pour croiser des fouines, des hérissons et des lézards des murailles. La Petite Ceinture est donc une véritable continuité écologique de 47,8 hectares de sols perméables qu’il nous faut préserver.

Pour cela, nous proposons de continuer d’ouvrir des tronçons pour créer une longue promenade naturelle tout autour de Paris. Cette promenade aura pour principal objectif la découverte de la faune et la flore grâce à des panneaux découverte explicatifs et des zones d’observation de la biodiversité locale. Les différents aménagements seront toujours pensés pour respecter le calme des lieux.

commodo pulvinar ipsum eleifend ut et, sit mattis venenatis, Sed